logo taller de los Niños 

PROGRAMME DE BOURSES DE FORMATION POUR MERES ADOLESCENTES

Pays                                                   Pérou
Projet présenté par                          Association Taller de los Niños
Projet développé par                       Association Taller de los Niños – Lima
Adresse de contact                           Christiane Ramseyer
Av. María Parado de Bellido 179
Magdalena del Mar
Lima 17 – Pérou
Fax. : 0051.14.61.21.95.
E-mail : ceitani@terra.com.pe
asociaciontallerdelosninos@gmail.com
www.tallerdelosninos.org.pe
Durée du projet                                1 an  -  (renouvelable avec accord des parties)

 

  • PRESENTATION DU PROJET :

 

Dans le cadre des activités 2014 du Programme de Formation Technique pour Jeunes Vulnérables (PROFORTEC), il est proposé qu´une nouvelle branche de travail soit développée, afin de permettre qu´un groupe de mères adolescentes provenant du Programma du « Réseau MAMI », organisé par Taller de los Niños et Children Action, puissent être bénéficiaires d´une bourse de formation qui permette aux mères adolescentes de reconstruire leur projet de vie, en recevant une formation de courte durée qui leur permette de gagner l´argent nécessaire pour leur survie, sans avoir á réaliser des activités qui pourraient les éloigner de leurs enfants durant de longues heures.

Compte-tenu des conditions de vie des adolescentes, chaque bourse consistera en une aide en achat du matériel nécessaire pour la formation et le financement de la responsable de la formation. Une alliance sera établie avec chaque famille afin d´assurer que l´adolescentes puisse recevoir l´aide nécessaire pour payer le bus qui devra la mener jusqu´au centre de formation, et qu´un membre de la famille se chargera de l´enfant durant les heures de formation de l´adolescente. Sauf quelques exceptions á la règle dues á des situations de pauvreté catastrophique, les enfants des adolescentes devront avoir au moins un an, ce qui signifie que l´allaitement maternel sera terminé et que l´enfant saura manger des aliments solides.

Les formations choisies par les adolescentes – couturières, coiffeuses où artisanes de bijoux de fantaisies - seront suivies, tout comme c´est le cas pour tous les élèves du programme de Formation Technique pour Jeunes Vulnérables (PROFORTEC)

 

  • SOLLICITUDE DE FINANCEMENT :

Le cout de chaque bourse dans les trois formations sera la suivante :

  • 30 artisanes de bijoux de fantaisie  - Matériel et cout de la formatrice 

S/.  6,000.oo

  • 10 coiffeuses (3 modules) ou 20 coiffeuses avec 1-2 module chacune  - matériel et formatrice

S/. 13,800.oo

  • 10 Couturières (matériel et formatrice) – matériel et formatrice.

S/. 3,800.oo

  • Proportion (20%) de salaire de sociologue á charge de suivi sur le terrain – post-formation.

S/. 3,840.oo

  • TOTAL
  • Valeur USD = 2.70 soles

S/. 27,450.oo
U.S. 10,000.oo

 

  • LE CONTEXTE :

Le  Réseau MAMI, est un programme d´intervention intégrale qui se développement depuis 2009, grace á une alliance stratégique entre l´Asociación Taller de los Niños et la Fondation Children Action.

Le bus de ce projet est d´identifier, dériver et accompagner les mamans adolescentes captés par le projet dans La Maternité de Lima, afin d´assurer que les adolescentes, leurs bébés et les papas adolescents puissent accéder á quelques droits essentiels : Droit á l´Identité (Acta de Naissance et Carte d´Identité), Droit á la Santé (grâce á l´insertion de l´adolescente et famille dans le programme de l´Assurance Intégrale de Santé du Pérou), la Défense et protection en cas de Violence, la Réinsertion scolaire, la stimulation précoce et la promotion du développement des enfants des adolescentes.

Les premiers résultats obtenus par le programme après 5 ans ont permis de démontrer que l´intervention a été efficace pour les droits á l´Identité, á la Santé, á la protection face á la Violence, et pour le Développement de l´Enfant  (voir en annexe présentation Power Point en espagnol). La réinsertion scolaire afin d´assurer la fin de la scolarité obligatoire par contre n´a pas trouvé une solution idéale, tant le rejet des cas de maternité précoce est important, mais aussi de par l´auto-exclusion des adolescentes et de leurs propres familles. Ainsi, 70% des mamans adolescentes ne terminent pas leur scolarité, ce qui les empêchera dans le futur de pouvoir recevoir une formation technique où universitaire.
Dans l´actualité, le programme du Réseau MAMI capte annuellement environ 450 adolescentes et leurs bébés et offre un suivi multidisciplinaire avec promotrices de santé, aides infirmières, infirmière, psychologues et assistantes sociales, durant 24 mois pour les adolescentes de 16 et 17 ans, et jusqu´á la majorité pour les adolescentes ayant moins de 16 ans au moment de la captation.
Le projet insiste sur le fait qu´au moins les plus jeunes puissent tenter de terminer leur scolarité. Par contre les plus « grandes » qui par ailleurs ont souvent abandonné l´école depuis plusieurs années ne voient pas d´un très bon œil reprendre l´école avec des compagnes de 4-5 ans de moins. Le désire de ce groupe est surtout de pouvoir se former et gagner de l´argent pour maintenir l´enfant.

 

  • JUSTIFICATION DU PROJET PAR RAPPORT AU CONTEXTE :

Antécédent :
Dans le cadre de la collaboration établie entre la Association Partage Sans Frontières et Taller de los Niños á Lima durant l´année 2013, Partage Sans Frontières a participé activement aux actions liées au développement de la « Bourse du Travail » mise sur pied dans le programme de Formation Technique pour Jeunes Vulnérables (PROFORTEC). Cette Bourse du Travail, permet que les jeunes formés puissent être placés et accompagnés dans le difficile processus d´adaptation á une vie où les horaires doivent être respectés et la qualité du travail maintenue. Ce suivi a permit de démontrer d´une part les immenses difficultés que rencontrent les jeunes pour acquérir une certaine stabilité dans leur emploi, mais aussi que la constance (un an de suivi) permet de construire une nouvelle dynamique non seulement pour le jeune formé mais aussi pour tout son entourage, ce qui permet d´assurer que plus de 80% des couturiers et 90% des coiffeuses puissent assurer un emploi avec un salaire digne.

Durant l´année 2013, cinq (5) mères adolescentes  inscrites dans le programme du Réseau MAMI, ont reçu une aide matérielle et financière de la part de Taller de los Niños, afin de leur permettre de résoudre un problème de survie immédiat, pour elles et pour leurs enfants. Parmi ces cinq adolescentes, une jeune sidéenne de 16 ans provenant d´une famille extrêmement pauvre. Cette expérience s´est déroulée en trois temps :

  • L´accompagnement et identification des conditions socio-culturelles,familliale et émotionnelles de l´adolescentes, de la part de l´équipe multi-disciplinaire du Réseau Mami :
  • L´identification de l´urgence financière et de la possibilité de recevoir une aide pour la garde de l´enfant.
  • L´intérêt et la promesse de la part de l´adolescente et de sa famille oú compagnon de respecter les horaires et conditions de formation.
  • Le suivi continu, de la part des deux programmes (PROFORTEC/RESEAU MAMI), afin d´assurer le succès de l´adolescente face au pari assumé.

Ayant remporté un grand succès avec les cinq adolescentes mamans – sans que cela ne signifie que tout fut simple – il a été décidé de monter une stratégie formelle, assurant qu´un groupe d´adolescentes mamans puissent bénéficier durant l´année 2014 d´une formation semblable et qu´un suivi continu puisse être réalisé afin d´assurer que la formation permet l´amélioration de la qualité de vie de l´adolescente et de son enfant et famille.

 

  • PRINCIPAL PROBLEME QUE LE PROJET DÉSIRE RESOUDRE :

 

La pauvreté et la dépendance économique de l´adolescente maman face á sa famille et/oú son compagnon sont les deux barrières que les jeunes mamans doivent affronter dès la naissance de leur bébé.
Même si au moment de la naissance les familles offrent généreusement leur aide et leur appui moral, dans la pratique, cet appui disparait rapidement quand le bébé commence á tomber malade et á avoir besoin de traitements médicaux. A partir de ce moment, l´adolescente affronte á nouveau (tout comme elle l´a vécu durant la grossesse) les critiques de toutes part et alors il ne s´agit pas seulement de mettre en évidence son « erreur » mais encore de reprocher que le bébé devient la cause de plus grandes difficultés économiques dans la famille.
Lorsque l´adolescente vit en union libre avec le papa de son bébé, les premiers conflits qui provoquent généralement une rupture, sont dus systématiquement á la plainte continue de l´adolescente de ne pas recevoir suffisamment d´argent de la part de son compagnon pour pouvoir alimenter la famille et en meme temps élever l´enfant.

L´option de pouvoir étudier durant une courte durée, sans que cette formation n´approfondisse les manques financiers devient donc une opportunité de pouvoir rompre le cercle vicieux dans lequel les adolescentes tombent lorsqu´elle sont enceintes.

 

  • LE PROJET :

 

Finalité (situation souhaitée à longs termes et auquel le projet contribue)
La condition de vie des mamans adolescentes ayant recu une bourse de formation, s´améliore considérablement suite á la formation recue.

Objectif (situation que le projet prévoit d’atteindre soit la résolution du problème
Travail effectif et digne, dépendant oú indépendant des mamans adolescentes formées suite á la formation.

Domaine de compétences de l’équipe responsable :

  • Elaboration du projet
  • Sélection des mamans adolescentes selon critères de dépendance économique, accompagnement familial pour garder l´enfant et volonté d´apprendre,
  • Suivi des élèves – sur le terrain par Réseau MAMI, dans l´emploi par PROFORTEC.
  • Analyse  progressive des résultats – trimestrielle
  • Présentation de rapports semestriel et annuel.

 

  • STRATEGIE D´INTERVENTION :
  • Participation active de l´adolescente dans les activités du programme du Réseau MAMI – régularité dans les contrôles de santé, utilisation d´un anticonceptif , ne pas avoir terminé l´école secondaire entre autre.
  • Connaissance approfondie des mamans adolescentes présélectionnées :
  • Information claire des critères d´inscription pour être bénéficiaire de la bourse intégrale.
  • Développement des cours de formations par les spécialistes (couture, coiffure, artisanat). Les cours sont basés sur une pratique quotidienne des nouveaux acquis.
  • Intégration du plan de « Développement personnel » dans les cours de formation.
  • Monitoring d´assistance et de travail durant les cours.
  • Mise sur pied de micro-entreprises et accompagnement de la part du programme de la Bourse de l´Emploi, placement/préparation de la lettre de recommandation pour l´employeur pour les couturières,
  • Suivi sur le terrain, durant une année.
  • Analyse continue des risques et menaces existantes pour assurer le plein succès.
  • Modification en cours de route de certaines activités, afin d´assurer une formation actuelle.

 

  • LES BENEFICIAIRES DIRECTS :
  • 30 Mamans adolescentes formées comme artisanes.
  • 10 Mamans adolescentes formées comme coiffeuses
  • 10 Mamans adolescentes formées comme couturières.

Bénéficiaires indirects :
50 bébés.
25 compagnons.

Lima, 29 novembre 2013.
C.Ramseyer – Equipe PROFORTEC.