PARTAGE SANS FRONTIERES :

QUI SOMMES-NOUS ?

  • Une association (loi 1901) fondée en 1981, sans but lucratif, sans appartenance politique, confessionnelle ou ethnique.
  • Trois groupes : Drôme-Ardèche, Saint-Martin-la-Plaine (42), Mornant (69).
  • Un conseil d’administration de 8 membres bénévoles dont une présidente, élu par l’assemblée générale, réuni tous les trimestres pour discuter des projets et décider de leur financement.
  • Une secrétaire à ¼ temps, rémunérée par l’association.
  • Une centaine de membres actifs.
  • 500 donateurs fidèles qui nous font confiance, destinataires du bulletin trimestriel.

PARTAGE SANS FRONTIERES poursuit deux buts essentiels :

INFORMER ICI :

Nous voulons faire prendre conscience de l’injustice d’un monde qui condamne les 2/3 de l’humanité à vivre dans la pauvreté. Il s’agit de rappeler l’importance qu’il y a à coopérer avec les pays en voie de développement pour tenter de résoudre des problèmes qui concernent aussi bien le monde des riches que celui des pauvres : les migrations, l’environnement, la sécurité, le développement durable…

  • Le bulletin trimestriel de l’association : son éditorial est bien souvent une réflexion sur des thèmes d’actualité intéressant les relations entre pays du Nord et du Sud. Il fait également le point sur les actions engagées par PSF dans le Tiers-Monde et donne des nouvelles sur la vie de l’association.
  • Les réunions publiques ou privées : adaptées aux différents publics concernés : scolaires, adultes, elles permettent d’évoquer les problèmes des populations avec qui nous travaillons et de présenter les projets soutenus par l’association.
  • Les expositions : elles permettent de présenter des objets d’artisanat en provenance de nos partenaires, l’action menée par l’association, d’établir le contact avec le public en lui faisant découvrir des cultures différentes.

ACCOMPAGNER LA-BAS :

Nous ne restons pas résignés devant la misère du monde mais nous avons à cœur d’accompagner les plus pauvres, les oubliés du développement. Depuis le début, Partage sans Frontières  finance plus particulièrement des projets sur le long terme, destinés à assurer la promotion en milieu rural ainsi que la formation des jeunes et des femmes. Nos partenaires, toujours à l’origine des projets, deviennent ainsi les acteurs de leur propre développement dans le rythme et la culture qui sont les leurs au sein d’associations locales ou de groupements.
Nous aidons au financement à hauteur de 80 % du montant total du budget demandé.

Soutenir des projets de développement

PSF a travaillé avec différents partenaires locaux en Equateur, en Bolivie,  et au Bénin.

Au Burkina Faso : depuis plus de quinze ans, PSF accompagne des groupes de producteurs dans la région de Dédougou, à Souky en apportant son soutien aux jeunes et aux femmes.
Par ailleurs PSF avait collaboré avec des coopératives scolaires de la ville de Réo.

En Inde : Avec Vanasthali, PSF aide au développement des  écoles maternelles rurales et finance un bibliobus itinérant pour faciliter l’accession à la lecture dans des zones reculées.

Au Pérou : dès 1981, PSF s’est intéressé aux actions menées dans les immenses bidonvilles de Lima par une association péruvienne, Taller de los niños (Atelier des enfants).
Deux écoles maternelles (quartiers de Mirones Alto et Mariscal Cáceres) ont pu être construites. PSF a pris en en charge l’équipement d’un centre de formation à la coupe, à la couture et à la coiffure pour les femmes des bidonvilles, afin que celles-ci puissent élever leurs enfants et se former professionnellement.
PSF a financé la formation d’employées de maison, une bourse de l’emploi, soutenu des projets auprès des mères adolescentes des bidonvilles du cône nord de Lima, ainsi qu’un projet central de droit au nom et à l’identité.
PSF a participé à projet de cinéma itinérant dans les villages andins, mené par l’association Imagenes donde Andes.

A Madagascar : PSF œuvre en relation avec une congrégation de religieuses de Saumur, les soeurs Jeanne Delanoue. Ces femmes, malgaches et françaises, sont des relais très sûrs et compétents, véritables agents de développent dans les campagnes oubliées de l’Etat.
Autour d’elles, de nombreux groupes de jeunes ruraux (FTMTK) sollicitent notre appui financier, généralement très modeste, pour l’achat de matériel agricole ou scolaire, pour la construction de greniers à riz et pour une formation à l’agriculture. PSF participe régulièrement aux cours d’alphabétisation pour les adultes et aux voyages d’études et de rencontres entre jeunes de différentes régions
PSF apporte aussi une aide financière pour la construction ou l’agrandissement d’écoles, de dispensaires, pour la réhabilitation d’hôpitaux de brousse.
Avec Les Enfants de Madagascar, nous cofinançons la construction d’écoles.
Avec Ny Aïna, nous participons à des projets sanitaires et agricoles.

En Colombie : avec l’association Haca Yu Macu, PSF aide au financement d’une radio indépendante communautaire, chargée de sauvegarder la culture locale et de diffuser des programmes destinés notamment aux jeunes.

Promouvoir le commerce équitable

PSF s’est engagé dans l’importation de produits issus du commerce équitable. Venant du Pérou, à travers l’association CIAP,  l’artisanat est mis à disposition des acheteurs potentiels. Avec l’aide de SALDAC des produits alimentaires sont proposés. PSF a encouragé la constitution de groupes de producteurs à Madagascar, en Bolivie et au Guatemala.

SOUTENIR LES ACTIONS DE PSF

 

C’est participer à une aventure humaine de 35 ans de solidarité active, efficace et concrète.

C’est faire un don, la totalité des dons reçus va au financement des projets. Ils sont fiscalement déductibles dans les limites fixées par la loi.

C’est devenir membre actif après versement d’une cotisation de 16 €, et donc prendre part à l’assemblée générale, participer à l’élection des membres du conseil d’administration, contrôler la bonne marche de l’association.

C’est nous acheter des produits issus du commerce équitable : café, confitures, chocolat… Vous pouvez nous passer commande en demandant la liste à notre secrétariat.

C’est nous inviter à animer une soirée, une vente, une conférence.

C’est participer aux animations au profit de Partage sans Frontières.

C’est parler de Partage sans Frontières à vos voisins, vos connaissances et nous faire parvenir les coordonnées de ces derniers afin que nous leur adressions le bulletin.

C’est nous soutenir sur les différents réseaux sociaux.
https://www.facebook.com/partage.partagesansfrontieres
https://twitter.com/psfsans

C’est faire un don en ligne directement sur notre site ou en soutenant nos projets, sur le site de Helloasso.com, rubrique Partage sans Frontières.

unitag_qrcode_partagesansfrontiere
Nous comptons sur vous, notre avenir en dépend !

 

CCP LYON 1435 08 K

 

Autorisée à recevoir des dons et legs et à bénéficier des dispositions des articles 200 et 238bis du Code générale des impôts, selon l’autorisation préfectorale de la Drôme du 15 novembre 2007.

logo de l'association Partage sans Frontières

PARTAGE SANS FRONTIERES
B.P.6 – 26270 SAULCE SUR RHONE
Tél. / Fax : 04. 75. 90.79. 21
Site : www.partage-sans-frontieres.org
E mail : partage.sans.frontieres@orange.fr